Les services de l’État sont pleinement mobilisés contre les violences conjugales et intrafamiliales :
Le contexte particulier de confinement, indispensable à l’endiguement de la pandémie de Covid-19, constitue malheureusement un terreau favorable aux violences conjugales et intrafamiliales : la promiscuité, les tensions, l’anxiété peuvent y concourir. Le Gouvernement y est particulièrement vigilant et pleinement mobilisé.


Durant la période du confinement les victimes ou témoins de violences peuvent:
- Appeler le 17 pour donner l'alerte en cas d'urgence


- Appeler le 3919, numéro gratuit et anonyme qui reste en fonctionnement durant le confinement pour les victimes et les témoins de violences.


- Se rendre dans la pharmacie la plus proche, où elles seront accueillies et où l'alerte sera immédiatement donnée auprès des forces de l'ordre.


- S'il n'est pas possible d’appeler ou de se déplacer , les victimes peuvent donner l'alerte par SMS au 114.

 

Pour plus d'informations ou signaler une violence en ligne :https://arretonslesviolences.gouv.fr/