ARTICLE DU SYNDICAT EYRIEUX CLAIR QUI PRÉSENTE LE FONCTIONNEMENT D'UNE RIVIERE - ICI

Cet article est également consultable sur le site internet du Syndicat (https://www.eyrieux-clair.fr/actu/l-article-du-mois/).

 

L'ACCUEIL DE LOISIRS DE CORNAS EST A LA RECHERCHE D'ANIMATEURS H/F POUR LES VACANCES D'HIVER (du 14 au 18 février 2022)

Public : enfants âgés de 3 à 12 ans. 

- Horaires : 7h20/17h35 OU 8h30/ 18h45 + 45 min de pause journalière 

- Diplôme : BAFA complet, BAFA stagiaire, équivalent dans le domaine de l'animation.

 

Vos missions seront les suivantes : 

  • Accueillir, animer, encadrer un groupe. 
  • Proposer des activités en lien avec le projet pédagogique de la structure. 
  • Élaborer un programme d'activités diverses et variées. 
  • Participer aux différentes réunions. 

    Type de contrat : CEE (Contrat d'Engagement Éducatif) 

    Rémunération brut journalière : 60€ pour un stagiaire ; 70€ pour un animateur qualifié. "

Candidature à envoyer par mail à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

RECONNAISSANCE CALAMITE AGRICOLE - GEL DU 4 AU 8 AVRIL 2021 - PERTE DE FOND EN VITICULTURE ET EN APICULTURE

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA PREFECTURE DE L'ARDECHE

                                                                                        

                                                           Privas, le 14/12/2021

GEL 2021 :

 

OUVERTURE DES PROCÉDURES DE DEMANDES D’INDEMNISATION AU TITRE DES CALAMITES AGRICOLES  POUR LES PERTES DE Récolte ET PERTES DE FONDS SUR VIGNES ET PERTES DE RÉCOLTES ET PERTES DE FONDS SUR APICULTURE SUITE AU GEL DU 4 AU 8 AVRIL 2021

 

Suite au gel du 4 au 8 avril 2021, le Comité National de Gestion des Risques en Agriculture (CNGRA), réuni le 17 novembre 2021, a donné un avis favorable à la demande de reconnaissance au titre des calamités agricoles sur :

  • les pertes de récolte et pertes de fonds sur vigne ;
  • les pertes de récolte et pertes de fonds sur apiculture.

1) Pertes de récolte et pertes de fonds sur vigne le CNGRA a décidé de reconnaître la zone sinistrée suivante (108 communes) :

Alba-la-Romaine, Andance, Ardoix, Arlebosc, Arras-sur-Rhône, Les-Assions, Aubenas, Aubignas, Balazuc, Banne, Beaulieu, Berrias-et-Casteljau, Bessas, Bogy, Bourg-Saint-Andéol, Chambonas, Champagne, Chandolas, Charnas, Chassiers, Chateaubourg, Chauzon, Colombier-le-Cardinal, Cornas, Darbres, Desaignes, Eclassan, Empurany, Faugères, Felines, Flaviac, Glun, Gras, Gravières, Grospierres, Guilherand-Granges, Joannas, Joyeuse, Labastide-de-Virac, Labeaume, Lablachère, Lachapelle-sous-Aubenas, Lagorce, Lanas, Largentiere, Larnas, Laurac-en-Vivarais, Lavilledieu, Lemps, Limony, Lussas, Mauves, Mirabel, Montréal, Orgnac-l'Aven, Ozon, Payzac,Peaugres, Peyraud, Pradons, Rochecolombe, Rocher, Rosières, Ruoms, Saint-Alban-Auriolles, Saint-Andéol-de-Berg, Saint-André-de-Cruzières, Saint-Cyr, Saint-Désirat, Saint-Didier-sous-Aubenas, Saint-Etienne-de-Fontbellon, Saint-Etienne-de-Valoux, Saint-Genest-de-Beauzon, Saint-Germain, Saint-Jean-De-Muzols, Saint-Jean-Le-Centenier, Saint-Julien-en-Saint-Alban, Saint-Just-d'Ardeche, Saint-Marcel-d'Ardèche, Saint-Martin-d'Ardeche, Saint-Maurice-d'Ardeche, Saint-Maurice-d'Ibie, Saint-Paul-le-Jeune, Saint-Péray, Saint-Pons, Saint-Romain-de-Lerps, Saint-Sauveur-de-Cruzieres, Saint-Sernin, Saint-Thomé, Salavas, Sampzon, Sarras, Secheras, Serrières, Talencieux, Tauriers, Thorrenc, Toulaud, Tournon-sur-Rhône, Uzer, Vagnas, Vallon-Pont-d'Arc, Valvignères, Les-Vans, Villeneuve-de-Berg, Vinezac, Vion, Vogüé.

2) Pertes de récolte et pertes de fonds sur apiculture le CNGRA a décidé de reconnaître l’ensemble des communes du département.

*   *   *

Les pertes de récolte sur vignes

 

PRÉCISION : SEULES LES EXPLOITATIONS NON ASSURÉES EN MULTIRISQUES CLIMATIQUES PEUVENT BÉNÉFICIER DES CALAMITES AGRICOLES. LES ENTREPRISES ASSURÉES POURRONT QUANT À ELLES ÉMARGER EN 2022 A UN DISPOSITIF SPÉCIFIQUE DE COMPLÉMENT A L’INDEMNITÉ D’ASSURANCE PERÇUE. UNE COMMUNICATION DÉDIÉE SERA MISE EN PLACE Dès QUE L’OUVERTURE SERA EFFECTIVE.

 

Les pertes de récolte sur vignes ont été réintégrées exceptionnellement dans le dispositif des calamités agricole pour le seul gel d’avril 2021. Des taux d’indemnisation spécifiques ont été établis pour cette culture à savoir :

           Taux de perte                 
         T      aux d'indenisation actuel                    
           Taux d'indemnisation exceptionnel pour le gel 2021                              
 30-50% n.a. 20%
 50-70%  n.a.  30%
 >70%  n.a. 40%

Référence historique :

Les cultures viticoles étant soumises à déclaration la production de l’année 2021 est comparée à une référence quinquennale olympique individuelle basée sur les volumes déclarés aux douanes de 2016 à 2020.

Exclusion des pertes sanitaires :

Les pertes sanitaires n’ayant pas vocation à être indemnisées par les calamites agricoles celles-ci sont à exclure. Un taux D’ABATTEMENT unique dE 25 % défini au niveau national S’APPLIQUERA DONC à TOUTE DEMANDE Individuelle POUR DES PERTES DE RéCOLTE EN viticulture. Ce taux d’abattement s’applique « en bout de chaîne » qu’après la vérification des 30 % de perte de production de la culture.

 

*     *    *

Les pertes de récolte sur apiculture

Les pertes de récolte en apiculture sont dues à différents événements (gel, températures basses, pluies excessives) mais le gel étant l’un des facteurs climatiques ayant occasionné des pertes, les conditions d’indemnisation dérogatoires spécifiques au gel d’avril, soit un taux d’aides rehaussé de 5 points, s’appliquent (25 % au lieu de 20%).

*   *   *

Les pertes de fonds sur vignes :

Prise en compte de pertes de fonds sur vigne : ceps de vigne morts et remplacés (prix/pieds sur facture) avec un taux d’indemnisation de 25 %.

 

NB : Les indemnisations au titre de la calamité agricole par le FNGRA et les aides à la restructuration du vignoble par France-Agrimer ne sont pas cumulables sur une même surface.

 

Les pertes de fonds sur apiculture

Prise en compte de pertes de fonds sur apiculture : essaims morts et remplacés (prix/essaim sur facture). Taux d’indemnisation de 30 %.

*   *   *

Pour prétendre au bénéfice d’une indemnisation par le fonds national de gestion des risques en agriculture (FNGRA), les demandeurs doivent respecter les conditions suivantes :

  • Justifier d’une assurance incendie sur les bâtiments agricoles. Si aucun élément de l’exploitation n’est assurable contre l’incendie, assurance grêle ou assurance mortalité du bétail, (la simple souscription à une assurance responsabilité civile ne permet pas l’indemnisation par le FNGRA),
  • Pour les pertes de récoltes, justifier une perte en productions concernées par la calamité agricole de 30 % minimum, ces pertes devant représenter au moins 11 % du produit brut théorique de l’exploitation. Le seuil minimal de pertes de produit brut théorique au niveau de l’exploitation a été abaissé à 11 % contre 13 %

*   *   *

Le dépôt des demandes d’indemnisation :

  • Pertes de récolte et pertes de fonds sur vignesvia la téléprocédure TéléCALAM qui sera ouverte du lundi 10 janvier 2022 au vendredi 18 février 2022 inclus ;
  • Pertes de récolte et pertes de fonds apiculture via un formulaire papier accessible à compter du lundi 10 janvier 2022 sur le site des services de l’État en Ardèche. Date limite de dépôt des dossiers le jeudi 17 février 2022 inclus.

Les modalités de déclaration TéléCALAM pour la viticulture et déclaration papiers pour l’apiculture sont précisées dans la rubrique calamité agricole des services de l’État en Ardèche :

http://www.ardeche.gouv.fr/calamites-agricoles-r1789.html

*   *  *

Pour tout renseignement : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  : 04 75 66 70 28

ENQUÊTE STATISTIQUE DE L'INSEE SUR LES LOYERS ET LES CHARGES

L'institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) réalise, du 3 janvier au 26 janvier 2022, une enquête sur les loyers et les charges.

L'enquête a pour objectif d'évaluer l'évolution trimestrielle des loyers ; l'indice ainsi calculé est intégré à l'indice des prix à la consommation.

Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur (ou enquêtrice) de l'INSEE chargé de les interroger prendra contact avec certains d'entre vous. Il (Elle) sera muni(e) d'une carte officielle l'accréditant.

Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.

CALENDRIER DES PERMANENCES DU CAUE DE L'ARDECHE POUR LE PREMIER SEMESTRE 2022

20211227 permanences CAUE 1ersemestre2022

HORAIRES DES SERVICES DES FINANCES PUBLIQUES HARMONISÉS AU 1ER JANVIER 2022

➢ Accueil physique, avec ou sans rendez-vous : du lundi au vendredi de 8H30 à 12H30 ;
➢ Accueil téléphonique : du lundi au vendredi de 8H30 à 12H00 et de 13H30 à 16H.

Plus d'informations via le communiqué de presse de la DGFIP ici

 

CAMPAGNE DE PREVENTION CONTRE LES DANGERS DU MONOXYDE DE CARBONE

20211215 prevention monoxyde carbone

AGIR POUR PRENDRE SOIN A LA FOIS DE NOTRE SANTE ET DE L'ENVIRONNEMENT : C'EST POSSIBLE

L'environnement est un déterminant majeur de notre santé, par le biais de la qualité de l'eau, de l'air, du bruit, de l'insalubrité des lieux de vie...

Et les activités humaines ont quant à elles un impact sur notre environnement, en polluant l'air et l'eau par exemple.

En questionnant nos habitudes de vie et d'achat, et en partageant des idées d'actions simples, il est possible de prendre soin à la fois de notre santé et de l'environnement !

20211215 c possible

INFLUENZA AVIAIRE : La France relève le niveau de rique sur son territoire face à la progression de l'infection en Europe

  • La commune de CORNAS est située dans une zone dite à risque particulier (ZRP) vis-à-vis de l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) vous trouverez ci-dessous les mesures de prévention obligatoires à mettre en œuvre pour les détenteurs de volailles.

    Depuis le début du mois d’août, 130 cas ou foyers d’influenza aviaire ont été détectés dans la faune sauvage ou dans des élevages en Europe notamment au bord de la mer du Nord et de la mer Baltique, dont trois foyers dans des élevages allemands. Dans le même temps, la claustration de tous les élevages professionnels a été décidée aux Pays-Bas à la suite de la détection d’un foyer dans un élevage de poules pondeuses. En Italie, six foyers ont été détectés dans des élevages de dindes de chair dans la région de Vérone depuis le 19 octobre.

    En France, plusieurs cygnes et autre oiseaux sauvages ont été récemment découverts infectés par le virus de l'influenza aviaire sur plusieurs lacs et étangs de la région Grand Est.

    Une confirmation d'une infection par un virus influenza aviaire hautement pathogène dans un élevage de 160 000 poules pondeuses, situé dans le département du Nord vient de nous être rapportée. Il s'agit du premier foyer en France depuis l'épizootie de l'hiver dernier. La France perd donc le statut indemne d'influenza aviaire.

    Dans ce contexte, la France est en situation de forte vigilance et se situe en niveau de risque « élevé » avec l’application des mesures de prévention suivantes sur l’ensemble du territoire métropolitain :

    • mise à l’abri des volailles des élevages commerciaux et la claustration ou mise sous filet des basses-cours ;
    • interdiction de l’organisation de rassemblements et de la participation des volailles originaires des territoires concernés ;
    • conditions renforcées pour le transport, l’introduction dans le milieu naturel de gibiers à plumes et l’utilisation d'appelants ;
    • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée de la France jusqu’au 31 mars ;

    Pour les basse-cours, la claustration ou la protection par un filet est obligatoire. Il faut aussi :

    • protéger le stock d'aliments des oiseaux sauvages, ainsi que l'accès à l'approvisionnement en aliments et en eau de boisson des volailles ;
    • éviter tout contact direct entre les volailles des basse-cours et les oiseaux sauvages ou d'autres volailles d'un élevage professionnel ;
    • ne pas se rendre dans un autre élevage de volailles sans précaution particulière ;
    • protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination sans contact possible avec des cadavres.
    • réaliser un nettoyage régulier des bâtiments et du matériel utilisé pour la basse-cour et ne jamais utiliser d’eaux de surface : eaux de mare, de ruisseau, de pluie collectée… pour le nettoyage de l'élevage.
    Ces mesures doivent être accompagnées d’une surveillance clinique quotidienne dans tous les élevages (commerciaux et non commerciaux). Il est aussi indispensable de déclarer sans délai toute suspicion d'influenza aviaire à son vétérinaire ou aux services vétérinaires (DDETSPP).

20211202 elevage influenza aviaire

20211202 influenza aviaire

 

 

  • AVIS AUX CONTRIBUABLES - DÉGRÈVEMENT D'IMPÔTS DIRECT - GEL DU 8 AVRIL

Les contribuables sont prévenus que les listes des parcelles faisant l'objet de dégrèvements au titre des pertes de récoltes, ainsi que le montant de ceux-ci, peuvent être consultés en Mairie à partir du 29/11/20.

Avis contribuables dégrèvements d'impôt direct - gel du 8 avril - Vignes

Avis contribuables dégrèvements d'impôt direct - gel du 8 avril - Vergers

 

-----------------------------------

Salle des mariage et du conseil:plan de financement des travaux d'amélioration  cliquez ici

Salle Polyvalente: installation panneaux photovoltaiques plan de financement  cliquez ici

 

  • Lutte contre le frelon asiatique - Signalez sa présence 

20210623 affiche lutte frelon asiatique

plus d'information sur www.frelonsasiatiques.fr

 

 

 

  • Prévention des incendies de forêts: 

 En Ardèche, le débroussaillement autour des habitations est obligatoire (Art L. 134-6 du code Forestier).

Cela permet d'assurer votre protection et celle de vos biens en cas d'incendie à proximité de votre propriété.

Quelques règles sur le débroussaillement : cliquez-ici 

  • Etude accoustique du trafic férroviaire sur Cornas